Les dauphins nos amis!

30 Mar

lisbon port

Gwinver 2 a, dès ses premiers milles,  eu la bénédictions de nos amis les dauphins… par dizaines il sont venus saluer le passage de « l’écureuil »* au large du Cap St Vincent. Un ballet bien réglé jusqu’à souffler des gerbes d’eau au passage sous la coque. Spectacle toujours magnifique par la grâce et l’effet de voler sous l’eau qui ne tient qu’à eux. On comprend mieux que les concepteurs d’ hélicoptères ont choisi ces animaux comme symboles !

La vie à Lisbonne fourmille de touristes, une invasion des terrasses et des rues autour du centre historique. Une ville qui respire le bien-être, le calme,  ici c’est déjà l’été.  Le jeune coiffeur du coin de la rue pour rien au monde ne quitterait son Rossio, « Ici on est bien, pour le double de salaire je ne voudrais pas être à Paris »… Les gardiens de la marina ont l’air du même avis, pour eux la saison n’a pas encore commencé et le Gwinver2 a le droit à une place de choix sous leur fenêtre. Il l’aime cet « écureuil » venu du sud qui attend de meilleurs jours pour mettre cap au Nord…La vie est ainsi dans cette cité aux 7 collines, comme toutes les grandes cités qui ont fait le monde!

  •  gwinver veut dire écureuil en breton

les dauphins du Cap St Vincent, ici sur Vimeo; https://vimeo.com/160945700

Bonjour Lisbonne!

28 Mar

 

gwinver2 1024

Gwinver2 est à Lisbonne à la marina de l’Alcantara , juste derrière le débarcadère des containers, il est vrai que les containers je les aime jusqu’à en avoir un dans mon jardin!! Alors un alignement de containers ça a de la gueule…mais eux n’attendent pas leur permis de construire….enfin une autre histoire!
Le pont ,style San Francisco, est juste derrière  avec son bruit de ruche, le Portugais butine et le pont est sa ruche, le passage nord sud.  Et la route Lagos-Lisbonne dans tout ça? Une découverte du Gwinver2, un animal qui a l’habitude de faire du branche en branche et là ce fut le cas pour une partie de la route, vent qui refuse, mer pas très agréable, on avait l’impression de naviguer en Manche un mauvais jour….Puis le calme avec l’arrivée d’une houle d’ouest,  il était temps de s’arrêter à Cascais dans cette ville où la bourgeoisie lisboète vient claquer ses euros. Mais une marina où l’on sait accueillir le voilier de passage, une bonne bouteille de vin portugais en cadeau pour une nuit à 20 euros tous frais compris…. ici on est seigneur lorsque l’on accueille. Merci Cascais!
Nos voisins de ponton purs british dans leur Westerly 37 de plus de 20 ans, dessiner par Ed Dubois,  magnifique voilier, merci les amis d’entretenir pareille demoiselle, mais il est vrai que vous, vous avez le savoir du bon goût et du détail. « She » pour votre magnifique voilier, il y a des jours où j’aime ces hommes qui savent entretenir ces femmes alors que ce n’est pas forcément leur intention première.

Route vers Lisbonne, nos deux nouveaux  amis étaient inquiets à nous voir partir avec cette houle qui cassait par dessus les jetées de Cascais…sortie du chenal il est vrai que la chose portait à réflexion, la plage blanche par les rouleaux, un joli temps de surfeur de niveau international…On y va ? Gwinver2, le sauteur, est d’accord …la première barre lui donne raison, il aime…Il en redemande et c’est parti pour trois heures de surf,

« Des fureurs des méchants, des pièges de la mort
De tous les éléments éprouvant les atteintes,
Compagnons de nos maux, permettez-nous les plaintes.
C’est l’orgueil, dites-vous, l’orgueil séditieux,
Qui prétend qu’étant mal, nous pouvions être mieux.
Allez interroger les rivages du Tage;

Voltaire me revenait en écho au passage de chaque barre, pourquoi j’aimais tant cette ville? Sans doute par cette force, ce peuple qui fier, travailleur, a conquis son héritage sur la mer et de ses côtes où chaque mille est un danger. Vive Lisbonne où les rues pleurent encore les morts du tremblement de terre dans des fados qui résonnent au coin de chaque ruelle de la vielle ville. Heureux, je suis à Lisbonne, Gwinver2 l’est  aussi , même pas peur de frotter sa coque alu aux eaux du Tage où flotte encore l’odeur des œillets…

belem

 

Une fenêtre s’ouvre…!

23 Mar

IMG_9549

Une fenêtre ou plutôt un vasistas s’ouvre vendredi pour nous permettre de faire route au Nord vers Lisbonne…Une nouvelle fois l’occasion de remercier toute le team de Sopromar qui nous a bien soutenu durant la préparation du Gwinver 2 à Lagos cette petite au charme de l’Europe du sud.

Un grand merci à Ricardo, responsable du chantier  qui a surveillé les travaux. Un grand professionnel pour le bonheur de tous les navigateurs qui décident un hivernage dans cette marina de la pointe européenne…

Vendredi matin, si les fichiers ne se trompent pas, l’ouverture sera de courte durée pour faire cap au Nord… vers Lisbonne.

Pour suivre Gwinver2; (pour le moment le Gwinver 2 est toujours référencé sous son ancien nom sur les fichiers de www.marinetraffic ; https://www.marinetraffic.com/en/ais/home/shipid:173035/zoom:10  )

Gwinver 2 à l’eau !

18 Mar

Après 3 mois d’hivernage et 3 semaines de travaux….Gwinver 2 est à l’eau dans la marina de Lagos…

17 jours de boulot intensif au chantier Sopromar de Lagos , Gwinver 2 est à l’eau prêt à prendre la route de la Bretagne par le chemin des écoliers. Peinture et deco nouvelle, électronique améliorée par un système de répétition à la barre… enfin une bonne remise à niveau, un upgrade diraient les plus modernes !

Maintenant il faut scruter la météo pour une route vers Lisbonne mais pour le moment les vents ne sont guère favorables.

Gwinver 2, un dériveur signé JF André

19 Fév

Jean-François ANDRE    Jean-François André, architecte d’expérience avec  plus de 120 000 milles en navigation  naîtra de nouvelles gammes de bateaux tels que : Cachoeira, Patago, Cordova.

Du fait de sa grande connaissance de la construction métallique et par conviction personnelle, les bateaux proposés par Jean-François ANDRE sont essentiellement en acier ou en aluminium.

Les coques de Cordova, Patago, Cachoeira, Tourmaline et Orpao sont en semi forme : fond à bouchains (épaisse pour l’échouage, tôle difficile à former) et bordés hauts en forme. Avec l’aide d’un logiciel très performant permettant de visualiser les contraintes, il a été possible de rendre la réalisation de ces coques aisée. Il n’est pas nécessaire d’utiliser de gros outillage du type rouleuse ou plieuse. Une vingtaine de bateaux a été réalisée suivant cette méthode avec de très bons résultats. (extrait du blog de JF André, http://jfandre.com/ )

Lagos marina

6 Fév

 marie bateau

Actuellement Gwinver2 est sagement dans le chantier de la marina de Lagos en attendant sa remise à l’eau vers le 15 mars.

C’est le chantier Sopromar  qui héberge, un chantier de grand qualité et d’un accueil au milieu de professionnels du nautisme. Tous les corps de métiers sont regroupés sur le chantier, un hivernage parfait pour attendre les beaux jours….

le visite du chantier c’est ici; http://en.sopromar.com/gallery

 

Bienvenue à bord de Gwinver 2 !

31 Jan